• Château de Thoune

Château de Thoune


Thun, BE
  • Château de Thoune
  • Château de Thoune
à la page web

Château de Thoune : le château-musée

Puissant, majestueux et emblématique avec ses quatre tourelles, ce château médiéval du XIIe siècle trône fièrement sur le Schlossberg dominant la ville des Zähringen. L’imposant édifice offre une vue imprenable sur les montagnes, la ville et le lac de Thoune. Le musée historique, qui occupe les cinq grandes salles du donjon, regorge de trésors historiques et culturels.

Dans un petit espace prévu à cet effet, des expositions temporaires sont organisées chaque année sur des thèmes en lien avec la région et l’histoire.

Le château actuel, avec ses dépendances, était initialement une forteresse. Comme le confirment les fouilles archéologiques réalisées lors des grandes transformations de 2013, cet édifice constituait, au XIIe siècle déjà, une demeure seigneuriale avec habitation et mur d’enceinte.

Après la prise mouvementée du château par les ducs de Zähringen, Berchtold V, le dernier d’entre eux, fait construire l’imposant donjon encore intact aujourd’hui. Les Zähringen n’entendent toutefois pas habiter à Thoune, car ils ont établi leur résidence à Berthoud. L’imposante tour de Thoune vise avant tout à faire étalage de leur pouvoir dans la région et sur les voies commerciales locales. Le donjon ne convenait guère pour élire domicile. Sa seule et unique pièce, l’actuelle « salle des chevaliers », culmine à 14 mètres de hauteur. Salle d’apparat imposante à l’époque, elle est aujourd’hui l’une des salles les mieux conservées du haut Moyen Age.

Siège des seigneurs de Thoune depuis le XIIe siècle, le Château de Thoune ne cesse de se transformer au gré des besoins. Alors que les comtes de Kybourg qui succèdent aux Zähringen n’y entreprennent pratiquement aucune construction, l’édifice connaît par la suite de nombreuses transformations sous les Bernois jusqu’en 2006 . Plus tard, il héberge même le tribunal régional. A partir du XVIIe siècle au moins, le toit du donjon abrite une prison. En 1886, le canton construit une nouvelle prison régionale dans les remparts. Longtemps, le gardien de celle-ci officie en parallèle comme vendeur de billets et gardien du musée, ouvert en 1888 dans le donjon.

Après huit siècles de propriété publique, un changement fondamental intervient en 2010 sur le Schlossberg : la ville de Thoune vend, à l’exception de l’imposant donjon, les immeubles de l’ancienne enceinte du château en droit de superficie. Ainsi, en été 2014, un centre de conférences et de formation ouvre ses portes, ainsi qu’un hôtel et un restaurant. Par la même occasion, le musée s’est vu attribuer une nouvelle entrée et une salle d’exposition supplémentaire.

Heures d'ouverture

Ouvert toute l'année.

Avril-octobre: chaque jour 10.00-17.00 h

Novembre – janvier: chaque dimanche 13.00-16.00 h

(pendant les vacances de Noël chaque jour)

Février et mars: chaque jour 13.00-16.00 h

Tarifs

Tarifs individuels

  • Adultes: CHF 10.-
  • AVS/AI, étudiants, apprentis, militaires: CHF 8.-
  • Enfants (à partir de 6 ans) : CHF 3.-
  • Famille (2 adultes + 2 enfants): CHF 20.-
  • PanoramaCard/carte d‘hôtes et groupes : CHF 8.-
  • Kulturlegi: CHF 6.- 

Groupes

  • Adultes, dès 10 personnes : CHF 8.- par personne

Gratuit

  • Passeport Musées Suisses
  • Enfants (jusqu’à 5 ans) 
information

Les chiens ne sont pas autorisés dans l’enceinte du château. 

La cour et l'exposition temporaire sont accessibles aux personnes en fauteuil roulant.

Restauration

Dans les alentours

Schloss Hotel Thun
Hotel Freienhof
Hotel Krone

Accès

En bateau ou en train jusqu’à Thoune, 10 minutes à pied jusqu’au château.

Places de parc disponibles dans les parkings environnants.

Conseils

Balades inoubliables dans les vallées montagneuses des environs ou autour du lac, pour tous les âges.

La vieille ville regorge de petites boutiques où chacun trouvera son bonheur.


retour à la vue d'ensemble

Ces châteaux pourraient aussi vous plaire